Visiter le Machu Picchu : altitude, plan, avis etc

Visiter le Machu Picchu : altitude, plan, avis etc

Très réputé à travers le monde, le Macchu Picchu est aussi la première attraction touristique du Pérou. En cela, il représente une véritable ressource pour le pays, qui voit chaque année défiler des centaines de milliers de touristes.

Mais au-delà de sa beauté à couper le souffle, c’est surtout un témoignage du passé, sur la trace des tribus incas qui ont édifié le temple que l’on peut voir à son sommet. Comme toute destination historique, le Macchu Picchu est donc soumis à certaines réglementations. Nous vous proposons ici un aperçu de ce territoire, et nous vous donnons quelques conseils si vous prévoyez de visiter le Machu Picchu.

Caractéristiques du Machu Picchu

touriste au machu picchu

La façon dont on le perçoit est souvent réductrice. En effet, le Macchu Picchu ne désigne pas uniquement le temple inca qui marque l’apogée de la visite. Il s’agit en réalité du nom de l’une des deux montagnes qui délimitent le secteur. En quechua, son nom signifie d’ailleurs « Vieux sommet ».  Par extension, et par abus de langage, l’expression Machu Picchu a fini par englober l’ensemble de la région, qui s’étend sur plus de 300 kilomètres carrés.

Situé à la frontière entre la Cordillère des Andes et la forêt amazonienne, ce mont rocheux culmine à 2 430 mètres d’altitude. Il est d’ailleurs connu de tous les touristes pour son climat à la fois frais et humide, mélange des deux univers. C’est pour cette raison que, la plupart du temps, d’énormes nuages de brumes viennent habiller les hauteurs.

Un peu d’histoire

ruines machu picchu

Le temple et les ruines du Macchu Picchu ont bien peu servi, au regard du nombre de visiteurs qu’il attire chaque année. La ville dont on peut voir les restes a été construite au XVe siècle. Nous sommes alors en pleine période inca, et l’empereur Pachacutec voit en ce lieu de nombreuses opportunités, notamment du point de vue de la production de nourriture.

Avec un climat propice aux cultures et un environnement protégé de la plupart de la faune sauvage, il voit là l’occasion de donner à son peuple de la nourriture en quantité. De nombreuses exploitations agricoles sont établies, avec la mise en place d’une culture en terrasses, pour épouser les caractéristiques géographiques de la montagne.

Mais le Pérou fait rapidement face à l’invasion des colons espagnols, et le Macchu Picchu va peu à peu être abandonné, au fil des invasions et des régimes politiques. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que des recherches mettent à jour les ruines, depuis longtemps recouvertes par la végétation.

Quelques conseils pour visiter le Machu Picchu

logo unesco

Le Macchu Picchu fait partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO, et il se situe dans une région climatique dont les touristes n’ont pas l’habitude. C’est sans doute une visite incontournable lors d’un voyage au Pérou, mais il est recommandé de suivre ces quelques conseils avant de vous y rendre :

  • Préparez votre visite à l’avance en réservant vos billets d’entrée.
  • Suivez scrupuleusement les consignes des professionnels qui garantissent votre sécurité et celle du lieu.
  • Équipez-vous de sorte à effectuer l’ascension dans les meilleures conditions physiques.
  • Enfin, profitez simplement de la vue, en prenant soin de ne pas détériorer le lieu. Avec un trafic très important, le Macchu Picchu nécessite une grande attention de la part de chacun.

Laisser un commentaire

Fermer le menu